A Montgeron l’école a repris le 14 mai

Visite du Secrétaire général de la Préfecture le 14 mai lors de l’ouverture des écoles.

Après concertation avec les représentants des fédérations de parents d’élèves, la Ville a informé par courriel tous les parents que l’école reprendrait le jeudi 14 mai pour les enfants concernés et qu’elle reviendra très prochainement vers eux pour leur communiquer dans le détail les modalités pratiques des activités périscolaires.
L’Education nationale a de son côté informé individuellement les familles de la situation de chaque enfant en fonction des souhaits exprimés et des effectifs pouvant être accueillis.

Le 13 avril dernier le président de la République a annoncé la reprise de l’école à compter de la sortie du confinement.
Dès les recommandations gouvernementales connues, la Ville a pris l’attache de l’inspection académique pour préparer conjointement les conditions d’un retour à l’école en toute sécurité.

Cette reprise se faisant sur la base du volontariat des parents, ces derniers ont tous été contactés par leurs enseignants afin de sonder leurs intentions.
En parallèle, l’inspectrice de l’Education nationale a recensé les enseignants qui pourront reprendre les cours en présentiel, le télé-enseignement étant maintenu pour les enfants qui restent à la maison.

Sur la base de ces données et des préconisations du protocole sanitaire national, l’organisation et les dispositions suivantes s’appliqueront tant sur le temps périscolaire que scolaire :

  • l’accueil progressif des enfants en groupes restreints inférieurs à 15 dans l’élémentaire et 6 à la maternelle, ajustés au sein de chaque école et de chaque classe afin de garantir le respect de la distanciation physique recommandée.
  • le respect des mesures de distanciation physique et de mise en œuvre des gestes barrières, les enfants devant se laver les mains plusieurs fois par jour.
  • le renforcement des protocoles de nettoyage (mobilier nettoyé deux fois par jour et sols une fois par jour au minimum).
  • le port du masque pour les adultes encadrants.
  • l’interdiction des croisements d’enfants qui resteront dans leurs groupes distincts sur l’ensemble des temps de la journée (temps d’accueil périscolaires, temps scolaire, temps de récréation et temps de repas pris dans les classes avec un repas froid).
  • des horaires d’arrivée le matin et de départ après la classe des enfants pouvant être décalés sur certaines écoles du fait des contraintes du bâtiment ; ces horaires seront précisés dans la communication opérationnelle assurée en proximité par chaque directrice/directeur.
  • l’interdiction faite aux familles d’entrer au sein de l’enceinte de l’école. Les regroupements aux abords des écoles seront interdits et les horaires d’arrivée et de départ devront être strictement respectés par les parents.

L’ensemble des écoles seront dotées, en quantité suffisante et dès la reprise de l’accueil des enfants, du matériel sanitaire et équipements indispensables : savon, essuie-main jetable, masques pour les adultes, marquage au sol et aménagement des espaces, notamment.

Il est prévu que les personnels soient sensibilisés et accompagnés à la mise en place des protocoles sanitaires établis, aux gestes barrières et à la gestion des flux.
Les enfants bénéficieront par ailleurs d’un temps d’apprentissage pour automatiser les gestes barrières.

Le rythme des cours sera différent pour chaque école et a été individuellement communiqué à chaque parent par leurs enseignants.
Un accueil périscolaire des enfants sera assuré le matin entre 7h et 8h20 et entre 16h30 et 19h.
Pour des raisons liées à la disponibilité du personnel municipal eu égard aux contraintes imposées, les activités des centres de loisirs les mercredis sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Les journées des 11 et 12 mai seront nécessaires aux équipes enseignantes, ainsi qu’aux personnels municipaux intervenant dans les écoles, pour sécuriser l’adaptation indispensable de cette organisation à chaque école.

Tous les enfants des familles volontaires ne pouvant être accueillis, chaque école en a averti individuellement les familles.
Le choix de l’Education nationale est en effet de privilégier les enfants de soignants, des enseignants, des forces de l’ordre et des pompiers, du personnel pénitentiaire et du personnel municipal, ainsi que les enfants en décrochage scolaire.

Les enfants dont les parents n’auront pas reçu l’autorisation expresse des enseignants de reprendre ne pourront en aucun cas accéder à l’école.

Compte tenu des contraintes liées à cette organisation, le choix des familles, scolarisation ou école à distance, ne pourra être modifié au plus tôt que fin mai.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×