Élections européennes, tout ce qu’il faut savoir

Le 9 juin prochain, les électeurs français seront appelés aux urnes à l’occasion des élections européennes. En cas d’absence, il est possible de voter par procuration.

Les élections européennes permettent aux citoyens européens de désigner leurs représentants au Parlement européen. En France, le scrutin aura lieu le dimanche 9 juin. Tous les Français inscrits sur les listes électorales et jouissant de leurs droits civiques peuvent voter.

Si l’inscription sur les listes électorales est automatique pour les jeunes de 18 ans, il est toutefois recommandé de la vérifier. En dehors de cette situation, l’inscription sur les listes doit faire l’objet d’une démarche volontaire. Elle doit être effectuée avant le 1er mai pour les inscriptions en ligne et avant le 3 mai pour celles réalisées via le formulaire papier (date de réception en mairie).

Voter par procuration

Le vote par procuration permet à un électeur de voter à un scrutin même s’il est absent. Il doit alors déléguer un autre électeur, qui votera à sa place. Depuis 2020, le vote par procuration est une modalité de vote ouverte à tous les électeurs sans condition. Et si finalement on est présent, il est possible de voter personnellement tant que le mandataire n’a pas voté.

En cas d’infirmité ou de maladie, un officier ou agent de police judiciaire peut se déplacer au domicile (ou un EHPAD) pour établir ou résilier une procuration. Cette demande peut se faire par courrier, par téléphone, ou par courriel auprès du commissariat ou de la gendarmerie. Une simple attestation sur l’honneur doit être présentée.

Service Population – État-Civil, 112 av. de la République – 01 69 83 69 61

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×