Comprendre vos impôts

impots

Les feuilles d’impôts locaux sont arrivées dans les boîtes aux lettres. Taxe d’habitation et taxe foncière, comment interpréter les taux et les montants de ces dernières ?

Pas d’augmentation des taux municipaux

Depuis 2014, la Ville de Montgeron n’a procédé à aucune revalorisation de ses taux d’imposition. La volonté de la municipalité est en effet de les maintenir le plus durablement possible en recherchant sans relâche des économies sur le budget de fonctionnement, pour conserver des marges de manœuvre dans un contexte de stagnation des ressources versées par l’État et de dépenses supplémentaires liées à la crise.
C’est à ce prix que la Ville a pu investir de manière conséquente ces six
dernières années et qu’elle va continuer à le faire sans actionner le levier de la fiscalité.
Pourtant sur l’avis d’imposition, le taux communal a changé. Il ne s’agit que
d’un ajustement comptable. La compétence « eaux pluviales » qui apparaissait dans une colonne Syndicats de communes sur votre avis d’imposition 2019 est désormais ajoutée à la part communale des impôts. Cette opération est donc parfaitement neutre pour les contribuables.

Les coûts des déchets en augmentation

Depuis 2015, la Communauté d’agglomération était parvenue à baisser la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) grâce à une réorganisation des collectes. Ses efforts de rationalisation sont
malheureusement anéantis par une brutale hausse des tarifs pour
cette année, et sans doute aussi l’an prochain. Elle s’explique en premier lieu par l’augmentation des coûts d’enfouissement. La préservation de notre environnement a un prix qui va aller en s’accroissant pour traiter nos
déchets, d’où la nécessité absolue pour chacun d’entre nous de les réduire au maximum. Cette hausse s’explique également par la mauvaise gestion du Syndicat pour l’Innovation, le Recyclage et l’Énergie par les Déchets et Ordures Ménagères (SIREDOM). Ce syndicat qui traite les déchets de Draveil, Montgeron et Vigneux-sur-Seine est très endetté. En dépit du poids démographique du Val d’Yerres Val de Seine, celle-ci n’y dispose que de 3 sièges sur 175 et il est donc très difficile d’infléchir les décisions. Nos représentants ne manquent pourtant pas une occasion d’exprimer leur mécontentement et d’appeler à une gestion plus rigoureuse et économe de ce syndicat, mais ils n’ont pu empêcher une augmentation de plus de 40 % des tarifs.
L’équipe dirigeante vient de changer et aura pour mission d’assainir la situation.

Des base revalorisées

L’État a revalorisé les bases auxquelles s’appliquent les taux d’imposition des différentes collectivités de 1,20 % pour cette année ce qui explique, sans modification des taux, que les montants à payer augmentent.

L’info en + : taxe d’habitation en voie de disparition

Progressivement, cette taxe sera supprimée pour tous les ménages.
En 2019, les ménages aux revenus modestes ont bénéficié d’un allégement de 65 % de leur taxe d’habitation. Depuis cette année, ces ménages sont
intégralement exonérés de taxe d’habitation ce qui représente 80 % de la population française. En 2021, les autres ménages profiteront d’un dégrèvement de 30 % de leur taxe d’habitation, 65 % en 2022, pour une exonération de tous les foyers en 2023.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×