Le Manoir déménage

Afin de proposer des services plus adaptés aux seniors, la maison de retraite le Manoir s’agrandit sur un autre site rue des Saules.

Depuis le début des années 1990, le Manoir est installé au bout de la rue Aristide Briand, au cœur de ville de Montgeron, à proximité de « la Pelouse » et mitoyen au parc Rostand.

Cet EHPAD (Établissement Public d’Hébergement pour Personnes Âgées et Dépendantes) peut accueillir 84 résidents dans 71 chambres (58 simples et 13 doubles).

De nouveaux besoins

Mais depuis sa création il y a plus de 25 ans, la typologie des résidents a changé. Le développement des services de maintien à domicile repousse l’accès aux maisons de retraite à la perte d’autonomie et aux troubles mnésiques (alzheimer et apparentés).

Les résidents actuels arrivent beaucoup plus âgés, ils sont plus dépendants, ils ont besoin de chambres individuelles et des des structure adaptées comme des unités d’hébergement renforcé (UHR) et des pôles d’activités en soins adaptés (PASA).

Mais les locaux actuels ne sont plus conformes à la réglementation : le PASA est réparti dans plusieurs endroits du bâtiment quand il devrait être unifié, et l’UHR est impossible à organiser dans les locaux actuels.

Aussi, l’EHPAD travaille depuis une dizaine d’années à son agrandissement. D’abord envisagée sur place, cette solution présentait de nombreux inconvénients : elle nécessitait de construire un bâtiment de plus alors que site est encore occupé par des résidents qui ont plutôt besoin de calme.

Rue des saules

Aussi, un autre projet a vu le jour sur le terrain du Mascaret, au 42 rue des Saules, entre le multi-accueil des Petits-Princes et l’école Hélène Boucher. Le lieu se prête bien au projet. S’éloigner du centre-ville ne pose pas de problème, car aujourd’hui les 84 résidents ne sont pas suffisamment autonomes pour sortir seuls.

Un lieu plus adapté

Le projet répond aux besoins de la maison de retraite. Un nouveau bâtiment de deux étages, épousant la pente du terrain, va être construit avec trois ailes afin d’accueillir 84 chambres individuelles, organisées en petites unités de 14 lits qui peuvent être autonomisées, ce qui facilite la vie des malades d’alzheimer.

Au rez-de-chaussée seront installés la lingerie, l’administration, une grande salle d’activité pouvant accueillir tous les résidents et le PASA.

Le bâtiment sera agrémenté de puits de lumière ouvrant sur des patios arborés. Le terrain autour sera aménagé en parc et une trentaine de places de parkings seront créées en souterrain.

Les travaux devraient s’achever début 2022.

Quel avenir pour le bâtiment actuel ?

Une fois le déménagement réalisé en 2022, la Ville, de par le classement en zone UL du site au PLU, gardera la maîtrise pour s’assurer que tout projet soit en adéquation avec le caractère pavillonnaire du quartier.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×