Des parcs sans tabac

Tous les ans, 75 000 décès sont attribuables au tabagisme, soit 13 % des décès survenus en France métropolitaine, dont 45 000 par cancers. La loi protège déjà des millions de personnes des dangers de la fumée dans les lieux publics clos. Mais pour améliorer la santé et « dénormaliser » le tabagisme, de plus en plus de villes et de pays élargissent ces mesures aux espaces extérieurs.

Les villes de New York et Los Angeles aux États-Unis ont été les premières à interdire de fumer dans les parcs publics. Cette mesure s’est largement développée depuis à travers le monde.

La Ligue contre le cancer encourage et accompagne la création d’espaces extérieurs sans tabac en France en décernant un label aux villes qui s’engagent dans cette voie.

Depuis une première plage à Nice, en 2012, les espaces sans tabac ne cessent de se développer ! À ce jour, on compte près de 2 000 espaces sans tabac dans 389 communes et 41 départements.

A Montgeron

Désormais à Montgeron, les parcs Lelong et Jean Rostand sont aujourd’hui des espaces où il est interdit de fumer. Ces espaces conviviaux, qui accueillent un public majoritairement familial sont ainsi préservés de la pollution tabagique, tant sanitaire qu’environnementale.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×