Un centre de vaccination à Montgeron

Vaccin COVID 19

Voilà désormais un an que nous vivons au rythme du virus. Nos vies sont chamboulées à cause de la COVID-19, de confinements en couvre-feu. La seule solution pour sortir de cette situation dramatique pour nombre d’entre nous est que la population se fasse vacciner pour stopper la progression du virus, et reprendre ainsi une vie normale.

Les chercheurs et laboratoires du monde entier se mobilisent pour développer des vaccins efficaces contre la Covid-19. En plus des mesures barrières, la vaccination permettra de contrôler la propagation du virus et de réduire la mortalité et la morbidité liées à l’infection virale.

L’objectif est clair : vacciner en priorité, d’ici l’été, les 15 millions de personnes âgées et souffrant de pathologies chroniques.

Depuis le 13 janvier 2021, l’Astral accueille un des deux premiers centre départementaux de vaccination (avec celui de Massy). D’autres seront ouverts dans tout le département à partir de lundi.

Organisé par le département de l’Essonne en lien avec la Préfecture, l’ARS, l’Union de Maires de l’Essonne et la ville de Montgeron, cette structure reçoit, au fil des campagne de vaccination, toutes les personnes qui souhaitent se faire immuniser contre la COVID19.

Le centre se plie strictement aux consignes nationales de vaccination.

Dans un premier temps, seuls les professionnels de santé de 50 ans et plus ou ayant un risque de comorbidité peuvent y être accueillis.

Depuis le lundi 18 janvier, les personnes de 75 ans et plus peuvent être prises en charge s’ils ont pris rendez-vous. Par la suite, d’autres classes d’âge ou de catégories de personnes seront éligibles à la vaccination.

Comment se faire vacciner ?

Seules les personnes de 75 ans et plus (et les professionnels de santé de plus de 50 ans) peuvent se faire vacciner.

Il est impératif de prendre rendez-vous
en ligne sur doctolib.fr
ou au 01 60 91 97 97.

Depuis quelques semaines, la rupture d’approvisionnement des doses vaccinales de la part du laboratoire Pfizer oblige à temporairement suspendre ces prises de rendez-vous.
Avec la reprise des approvisionnements gérés par l’Etat, ces rendez-vous devraient néanmoins reprendre prochainement et, la vaccination devant durer plusieurs mois.

Une prescription de son médecin traitant n’est pas obligatoire mais elle est souhaitable pour faciliter le circuit de vaccination. Elle doit simplement préciser qu’il n’y a pas de contrindication médicale pour un vaccin.

Au jour et à l’heure du rendez-vous, les personnes se présentent à l’Astral et suivent le parcours de vaccination.

Une fois la piqure faite avec le vaccin BioNTech-Pfizer, un nouveau rendez-vous est immédiatement fixé pour le rappel trois semaines plus tard.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×