A vélo, toutes les rues à double sens

Voies cyclables

Depuis l’extension de la zone 30 à toute la ville, toutes les rues de Montgeron peuvent être empruntées à double sens en vélo.

Depuis 2008, le code de la route autorise à prendre à double sens pour les cyclistes, toutes les chaussées limitées à 30km/h, même si elles sont à sens unique pour les automobilistes. On parle alors de double sens cyclable.
Depuis octobre 2018, Montgeron est une des premières villes du Département à avoir réduit la vitesse à 30 km/h sur tout son territoire (sauf RN6, avenue Charles de Gaulle, route de Corbeil, avenue Jean Jaurès et avenue de la République le long de la forêt de Sénart).

Ainsi, toutes les rues de notre ville peuvent être prises dans les deux sens par les cyclistes. Dans ce cas, le vélo est toujours prioritaire et les voitures
doivent se ranger si besoin.

Quels sont les avantages du double sens pour les cyclistes ?

Le double-sens cyclable permet aux cyclistes de choisir des itinéraires plus tranquilles et sécurisants évitant ainsi certains grands axes trop circulants. Ils évitent des détours et des pentes trop rudes. La présence des cyclistes oblige aussi les automobilistes à baisser leur vitesse et respecter les 30 km/h.

Le double sens cyclable est-il dangereux ?

Toutes les études démontrent que rouler à double-sens cyclable dans une rue n’est pas plus dangereux pour le cycliste que de rouler dans le sens de la circulation automobile. Parce qu’il peut établir un contact visuel avec l’automobiliste venant de front en le croisant, le cycliste contrôle donc mieux la situation que lorsqu’il roule dans le même sens, souvent dans l’angle mort. Les deux se doublant du même côté, celui du conducteur, l’automobiliste évalue souvent mieux la distance de sécurité. Enfin, le cycliste n’a pas à gérer la présence de circulation automobile dans son dos,
principal souci de sécurité que rencontre le vélo dans les rues étroites. Ainsi, les analyses d’accidents montrent que le risque d’accident frontal, où le cycliste à double sens heurte de front le véhicule, est très faible. Dans un double-sens, le danger étant visible, le cycliste peut adapter sa conduite plus aisément. Dans tous les cas, c’est à lui d’évaluer s’il se sent suffisamment
en confiance avant de s’engager sur une voie.

Une nouvelle habitude

Avec la généralisation du double sens cycliste, les automobilistes doivent adapter leur conduite. Ainsi, aux intersections, la vigilance doit être renforcée. Il faut anticiper qu’à chaque croisement un vélo peut déboucher même d’une rue en sens unique. Aux intersections, avant de s’engager, il convient de regarder à droite et à gauche, car à Montgeron toutes les rues
sont à double-sens… cycliste. Et surtout, respecter la limitation à 30km/h !

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×