Travaux

Coeur de ville

L’avenue de la République

La troisième – et dernière phase – du chantier doit durer toute l’année scolaire, jusqu’à la rentrée 2019. Elle concerne le tronçon central du projet, entre la mairie et le Carré d’Art.

Pendant ces travaux, jusqu’en juin, un sens de circulation est maintenu sur l’avenue en direction de la province. Dans l’autre sens, des déviations sont organisées selon l’emplacement du chantier. Les places des stationnement sont conservées (sauf sur l’emprise des travaux) et l’accès aux commerces et aux parkings garanti (en particulier au parking du Centre rue d’Eschborn).

Une grande rénovation pour l’école Jules Ferry

Projet école Jules Ferry

 

Le groupe scolaire Jules Ferry est réparti sur trois sites : des classes sont naturellement dans les bâtiments élémentaire et maternelle rue de Rouvres, mais l’ancienne école, rue de Courcel, accueille encore quatre classes d’élémentaire et une de maternelle. Cette situation, inconfortable pour l’équipe enseignante et les élèves, est due à des locaux de taille insuffisante pour accueillir toutes les classes dans les bâtiments principaux. Aussi, la Ville a engagé fin 2015 un projet d’extension et de rénovation du groupe scolaire.

Un nouveau bâtiment

Les études de faisabilité et la concertation ont abouti à un projet de rénovation et d’extension des écoles élémentaire et maternelle afin de rassembler les classes sur les deux écoles de la rue de Rouvres. En novembre 2017, après un concours d’architecture, le cabinet Deslandes a été retenu et son projet présenté en mars 2018.

Celui-ci, pour l’école élémentaire qui constitue la première phase de travaux, prévoit la construction d’un nouveau bâtiment de 2 étages adossé à l’actuel, installé sur le bord de la cour arrière (terrain de sports). Cette extension accueillera 4 salles de classes supplémentaires et 2 salles pour les accueils périscolaires maternel et élémentaire au rez-de-chaussée. 

Une rénovation en profondeur

L’ancien bâtiment bénéficiera d’une nouvelle isolation thermique, par l’extérieur, avec un parement de briques beiges améliorant son aspect. Toutes les fenêtres seront remplacées par du double vitrage. Les sols, murs, plafonds et éclairages des salles de classe actuelles seront rénovés. Dans le préau, une salle de classe sera créée et les toilettes mises aux normes. Un nouveau préau se déploiera à l’extérieur, sur la cour. L’école, ainsi transformée, sera accessible grâce à l’installation d’un ascenseur. Enfin, les clôtures seront refaites et un parvis plus grand facilitera l’accueil des enfants en toute sécurité.

Les travaux, doivent s’achever à la rentrée 2019 pour un montant de 4 M € dont une partie devrait bénéficier de subventions départementales. En 2020, une seconde phase concernera la rénovation de l’école maternelle.

 

Rénovation de La Volière

 

Vétuste et dégradé, l’établissement qui accueille et héberge des personnes en situation de handicap mental, va être entièrement rénové. Les travaux ont débuté fin avril.

Ouvert en 1991, le Centre d’Initiation au Travail et aux Loisirs (CITL) La Volière, situé au 4 avenue de la République à côté de la Maison de l’environnement, accueille une cinquantaine d’adultes handicapés mentaux, 19 en internat et 31 en externat.

Depuis plus de 10 ans, l’association Altérité, gestionnaire de l’établissement, et les familles s’indignent des conditions d’hébergement et se battent pour faire aboutir un projet de rénovation et de reconstruction du centre. « Le soutien du Département et de la Ville ont permis en 2017 une accélération du projet qui peut enfin aboutir, » se félicite Djémoui Laachi, directeur de la Volière.

Un nouvel aménagement

Une part importante des travaux consiste à réhabiliter la maison principale, une demeure bourgeoise du XIXe siècle répertoriée comme « remarquable » dans le Plan local d’urbanisme.

La bâtisse, qui sert actuellement à l’hébergement des résidents, accueillera des lieux d’activités ainsi que l’administration du centre. Les annexes existantes seront en partie démolies puis reconstruites pour recevoir des salles de réunions et d’activités, la restauration et des locaux d’entretien.

L’hébergement sera installé dans de nouveaux bâtiments, construits en fond de parcelle, le long du mur d’enceinte séparant le centre du lycée.

Jardin et parking

Les espaces extérieurs vont être entièrement revus. Afin de faciliter la circulation sur l’avenue de la République, un deuxième portail d’accès va être percé. Les véhicules pourront donc pénétrer dans l’enceinte, où des places de stationnement seront créées. La fontaine existante sera déplacée face aux nouveaux bâtiments. 19 arbres sur 30 seront conservés, les 11 autres seront tous remplacés par de nouveaux.

Livraison en 2020

Les travaux débutent par la nouvelle entrée et la poursuite des études techniques. Viendra ensuite la construction du nouvel hébergement qui devra accueillir 19 chambres et permettra une opération tiroir pour la réhabilitation du bâtiment historique. Le tout devrait être livré en janvier 2020.

La boutique de La Volière reste ouverte et l’activité repassage est maintenue pendant le chantier.

Ce projet représente un investissement de 7,5 M € financé par les fonds propres de l’association, des subventions du Conseil départemental et du CCAH*, et par un emprunt de 5,5 M €. Par ailleurs, le Département, qui cautionne l’emprunt, verse 2,6 millions d’euros par an pour le fonctionnement de la structure.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×