Tribunes

La loi dite “démocratie de proximité” du 27 février 2002 ouvre un droit d’expression à l’opposition municipale dans les publications récurrentes de la Ville. Les textes de ces tribunes n’engagent que leurs auteurs.


Élus majoritaires

GROUPE « MONTGERON NATURELLEMENT »

Une élection ne fait pas le printemps

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le résultat définitif de l’élection présidentielle n’est pas encore connu. Quel que soit ce résultat, les questions des Français n’auront pas trouvé de réponse tant la campagne aura été décevante, et il nous faudra défendre Montgeron.

Les instituts de sondages donnent Emmanuel Macron en tête.

L’annonce de sa part d’un prélèvement de plus de 10 milliards d’euros supplémentaires sur le dos des collectivités territoriales nous inquiète fortement, tandis que dans le même temps la dette publique avoisine les 120 % du Produit Intérieur Brut, un record.

L’État dépense à tout va et les communes deviennent la variable d’ajustement de politiques inconséquentes, alors que ce sont elles qui dispensent les services publics de proximité, si indispensables à nos concitoyens en période de crise, et qu’elles paient déjà un lourd tribut.

Cette année nous réussirons encore, grâce à une bonne gestion, à maintenir nos taux d’imposition foncière inchangés, mais l’effort devient de plus en plus lourd.

Nous espérons que notre futur chef de l’État, quel qu’il soit, saura enfin entendre le cri de la population qui n’arrive plus à se loger, tant les salaires sont en décalage avec la flambée des prix, une population qui demande plus de justice dans un pays où l’impunité règne en maître et où les temps de jugement sont les plus longs d’Europe. Une population exaspérée par les inégalités, qui n’ont jamais été aussi flagrantes, et une éducation nationale qui ne permet plus à nos élèves d’acquérir un niveau d’étude correct.

À Montgeron, nous continuerons pour notre part à agir, à compenser, à parfois faire le grand écart de notre mieux pour vous aider à traverser ces moments tumultueux de notre histoire.

Sylvie Carillon, François Durovray, Françoise Nicolas, Géraud Goury, Valérie Dollfus, Christian Corbin, Isabelle Gartenlaub, Franck Leroy, Patricia Raunier, Maurice Knafo, Anne Teixeira, Christian Ferrier, Muriel Moisson, Jean-Claude Mattenet, Catherine Pléchot, Michel Noël, Caroline Touchon, Samia Benzarti, Alain Le Tadic, Isabelle Carlos, Eric Magadoux, Aly Sall, Monique Nourry, Oumar Soumare, Brigitte Dalaigre, Agnès Morin, Yohan Hiraut, Yannick Le Meur


Élus d’opposition


GROUPE « MONTGERON EN COMMUN »

Pour une politique jeunesse de proximité

Lors du conseil municipal d’avril, nous avons rappelé la trop forte priorité accordée par la majorité à l’investissement matériel au détriment de l’investissement dans “l’humain”. Il est effectivement essentiel de renforcer la présence humaine dans les quartiers prioritaires, tel que celui de la Forêt, délaissé sur le plan de l’animation depuis 8 ans.

Mme Carillon dit concentrer les activités du pôle jeunesse en centre-ville pour pousser les jeunes à sortir de leur quartier. En réalité, c’est une politique du petit nombre. À ce choix nous opposons le besoin d’une animation de proximité, en lien avec le travail associatif lorsqu’il existe. Des antennes par quartier proposant des activités variées ouvertes aux jeunes de toute la ville, par classe d’âge, toucheraient plus de jeunes et inciteraient à plus d’échanges entre les différents quartiers, tout en leur permettant d’exprimer leur créativité.

Mais cela nécessite un accompagnement humain que la mairie n’entend pas fournir.

Céline Ciéplinski, celine.cieplinski@montgeron-en-commun.fr
Elise Billebault, elise.billebault@montgeron-en-commun.fr
Rémi Hackert, remi.hackert@montgeron-en-commun.fr


GROUPE « AVEC VOUS ! »

En direct du Conseil municipal : avec vous !

Au cours du conseil municipal, nous avons poussé des sujets essentiels. Notre ville doit s’adapter aux nouvelles crises. Elle le fait trop lentement vue l’urgence. Notre rôle d’opposition est d’être un aiguillon constructif.

• Nous avons voté la subvention de 5000 € proposée en faveur des réfugiés ukrainiens. Au delà de ce montant symbolique, nous avons demandé que la ville s’organise pour accueillir des familles de réfugiés.

• Nous avons demandé un soutien renforcé aux associations qui s’engagent pour les actions en faveur de la jeunesse notamment les quartiers. Il s’agit ainsi de toucher un maximum de jeunes.

• Notre proposition de campagne d’attribuer un budget aux conseils de quartier pour des investissements de proximité est reprise par la majorité. Nous serons associés et jugerons sur pièce.

• Nous avons alerté sur le retard pris sur le dossier de la maison médicale. Ce sujet devrait être une priorité absolue face au désert médical que devient notre ville.

Patrice Cros, patrice.cros@avecvouspourmontgeron.fr,
Sabrina Nadji, sabrina.nadji@avecvouspourmontgeron.fr,
Clément Veyrat, clement.veyrat@avecvouspourmontgeron.fr


Stefan Milosevic – conseiller municipal d’opposition

Texte non parvenu

Stefan Milosevic, stefan@aucoeurdemontgeron.fr

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×