Tribunes

La loi dite “démocratie de proximité” du 27 février 2002 ouvre un droit d’expression à l’opposition municipale dans les publications récurrentes de la Ville. Les textes de ces tribunes n’engagent que leurs auteurs.


Élus majoritaires

GROUPE “MONTGERON NATURELLEMENT”

A QUAND UNE OPPOSITION CONSTRUCTIVE ?

Chaque année, à Montgeron comme ailleurs, des surfaces conséquentes disparaissent sous le béton. Mais à Montgeron, vous avez fait avec nous le choix de lutter contre cette urbanisation galopante et de conserver le caractère de ville à la campagne que des communes voisines ont malheureusement perdu.
La modification en cours du Plan Local d’Urbanisme (PLU) concilie le respect des droits à agrandir sa maison et la protection des espaces verts.
Qu’en pensent nos oppositions ?
-Une partie en profite pour démagogiquement s’insurger contre des programmes immobiliers, dont elle est à l’origine
et que nous n’avons eu de cesse de réduire. Rappelons qu’elle s’était «courageusement» abstenue quand nous avions dû organiser un référendum sur le PLU pour gagner notre bras de fer contre l’Etat, lorsque ce dernier voulait imposer des immeubles en zones pavillonnaires.
-Une autre, par pur clientélisme, cherche à affoler certains habitants en leur faisant croire qu’ils vont perdre des droits
à construire et que nous aurions interdit aux Montgeronnais de tailler leurs haies ! Comme si les services de la ville n’avaient  pas autre chose à faire. Plus c’est gros, plus ça passe.
-Quant à la troisième composante, qui se targue d’écologie, elle préfère pudiquement détourner les yeux, bien embêtée de défendre un projet de la majorité municipale qui va dans le sens de ses préconisations.
En démocratie tous les avis sont respectables, méritent d’être  défendus, et tout désaccord s’assume. Nous devons malheureusement  composer avec des oppositions démagogiques, sans conviction ni hauteur de vue, dont la politique se résume la plupart du temps à faire des coups. Nous écoutons tous les points de vue qui contribuent à améliorer
notre ville, encore faudrait-il qu’ils soient sincères et constructifs. Nous vous invitons à participer nombreux à l’enquête
publique en cours, car chacun peut y donner son opinion. Et soyez assurés que nous en tiendrons le plus grand compte. C’est ainsi que nous avons toujours agi et que nous continuerons de le faire.

Sylvie Carillon, François Durovray, Françoise Nicolas, Géraud Goury, Valérie Dollfus, Christian Corbin, Isabelle Gartenlaub, Franck Leroy, Patricia Raunier, Maurice Knafo, Anne Teixeira, Christian Ferrier, Muriel Moisson, Jean-Claude Mattenet, Catherine Pléchot, Michel Noël, Caroline Touchon, Samia Benzarti, Alain Le Tadic, Isabelle Carlos, Eric Magadoux, Pierre-Marie Guenier, Aly Sall, Monique Nourry, Oumar Soumare, Brigitte Dalaigre, Agnès Morin, Yohan Hiraut


Élus d’opposition


GROUPE « MONTGERON EN COMMUN »

QUEL PONT POUR QUEL AVENIR ?

Le département mène depuis plusieurs années un projet de pont sur la Seine, reliant Athis-Mons à Montgeron. Il faut décrire aux Montgeronnais la réalité de ce projet et ses conséquences. Présenté durant la phase de concertation publique de 2019 comme un ouvrage relativement léger et multimodal, il s’agira plutôt d’un véritable viaduc, de grande hauteur, impactant lourdement des espaces naturels et faisant la part belle au trafic routier. Cette option avancée pour résoudre les problèmes de bouchons entre Montgeron et Villeneuve-Saint-Georges ne fera sans doute que les accroître. Nous dénonçons un ouvrage massif, inadapté aux mobilités douces, dont les coûts financiers et environnementaux sont inacceptables. Nous interpellons les Montgeronnais sur son insertion dans la ville au niveau de la N6. Le besoin de relier les 2 rives existe, mais la solution retenue n’est pas adaptée aux enjeux d’aujourd’hui, encore moins à ceux de demain.
Parlons-en ! Voir « le pont de la discorde MeC » sur YouTube

Céline Ciéplinski, celine.cieplinski@montgeron-en-commun.fr
Rémi Hackert, remi.hackert@montgeron-en-commun.fr
Elise Billebault, elise.billebault@montgeron-en-commun.f


GROUPE « AVEC VOUS ! »

URBANISME QUE D’HYPOCRISIES !

Derrière les grands discours de la majorité, les faits sont alarmants. Multiplication des gros projets immobiliers
Contre tous ses engagements, la majorité soutient d’importantes constructions qui vont saturer la ville : Maggio, terrain de l’ancien garage Renault, rue du repos…Moulin de Senlis. Deux poids-deux mesures Entre la ville et les particuliers Les contraintes coûteuses se multiplient pour les habitants pendant que la ville laisse détruire un parc exceptionnel, le Verger des pères de Picpus, et envisage d’arracher les arbres historiques de la place des tilleuls.
Pas de transparence Une nouvelle modification du PLU est lancé en catimini. Plus de 100 modifications sans autres formes de procès. Vigilance, renseignez vous et participez à l’enquête publique.
Nous demandons une large concertation sur l’urbanisme de demain et un référendum pour stopper les dégats d’un PLU dont les effets pervers sont visibles. Ouvrons le débat pour un urbanisme juste et durable

Patrice Cros, patrice.cros@avecvouspourmontgeron.fr,
Sabrina Nadji, sabrina.nadji@avecvouspourmontgeron.fr,
Clément Veyrat, clement.veyrat@avecvouspourmontgeron.fr


Stefan Milosevic – conseiller municipal d’opposition

PROTÉGER MONTGERON OUI, IMPOSER SANS CONCERTATION NON !

Le nouveau Plan Local d’Urbanisme impose à 1500 propriétaires un Espace Vert Protégé dans leur jardin rendant cette zone presque inconstructible. La pétition compte déjà + de 250 signataires : Change.org/contre-nouveau-plu-montgeron

Pour signer la version papier, contactez le 07 81 02 44 73

Stefan Milosevic, stefan@aucoeurdemontgeron.fr,

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×