Tribunes

La loi dite “démocratie de proximité” du 27 février 2002 ouvre un droit d’expression à l’opposition municipale dans les publications récurrentes de la Ville. Les textes de ces tribunes n’engagent que leurs auteurs.


Élus majoritaires

GROUPE « LE BON SENS POUR MONTGERON »

Une ville plus sure

Depuis le début du mandat, à Montgeron la délinquance générale a diminué de plus de 20 % , la délinquance de voie publique de 36 % et les cambriolages de 30 %.

C’est le résultat d’une politique volontariste menée par l’équipe municipale : augmentation des effectifs de la police municipale aux horaires élargis, y compris le dimanche, développement de la vidéoprotection avec des caméras modernisées et la création d’un Centre de Supervision Urbain (CSU) flambant neuf, nouveaux dispositifs à l’instar des voisins vigilants, de l’opération tranquillité vacances et des alarmes des particuliers reliés au CSU.

Certes tout n’est pas résolu, et nous ne devons surtout pas nous reposer sur nos lauriers.

Les incivilités que constituent les occupations de halls d’immeuble, les dégradations, les nuisances auditives liées aux deux roues motorisés ainsi que le trafic de stupéfiants rendent encore difficile la vie de beaucoup trop de nos concitoyens.

Nous agissons en lien avec la police nationale, que nous remercions pour son efficacité, afin d’essayer de mettre un terme à ces nuisances. Le temps de la réponse judiciaire n’est malheureusement pas toujours adapté pour régler ces situations intolérables, particulièrement lorsque nous avons à faire à des mineurs.

Cela ne nous empêche pas de poursuivre sans relâche nos efforts, avec en perspective le visionnage de nos caméras par la police nationale la nuit, la liaison des caméras de 1001viesHabitat à notre CSU pour un maximum d’efficacité, ainsi que les procédures d’expulsion engagées par les bailleurs à l’encontre des trafiquants de drogue condamnés.

Sans oublier l’espoir que la réforme de l’ordonnance de février 1945 relative à la justice des mineurs aboutisse enfin pour tenir compte des évolutions de notre société.

C’est un travail de longue haleine, mais vous pourrez toujours compter sur notre détermination sans faille à le mener pour rendre notre ville plus sure.

Sylvie Carillon, François Durovray, Françoise Nicolas, Géraud Goury, Valérie Dollfus, Franck Leroy, Muriel Moisson, Christian Corbin, Isabelle Gartenlaub, Christian Ferrier, Jean-Christophe Gallouin, Pierre-Marie Guénier, Samia Benzarti, Michel Noël, Françoise Mucel, Oumar Soumare, Stéphanie Silvert, Alexandre Vignier, Gisèle Kellermann, Eric Magadoux, Catherine Pléchot, Gilles Léon-Rey, Charlotte De Souza, Moïse Knafo, Dominique Baroux, Valérie Shimizu, Patrice Fries.


Élus d’opposition

GROUPE « MONTGERON, PASSIONNÉMENT ! »

PLU : pourquoi tant d’opacité sur la nouvelle modification ?

Une nouvelle enquête publique s’est tenue en catimini du 17 juin au 3 juillet concernant une modification supplémentaire du Plan Local d’Urbanisme. Aucune communication n’a été faite dans le Montgeron mag pour vous inciter à participer à cette enquête. Aucune information non plus n’a été donnée lors des réunions de quartier. Aucune information réglementaire en amont auprès des membres du Conseil municipal. On voudrait étouffer l’affaire qu’on ne s’y prendrait pas autrement ! Il ne s’agit pourtant pas de modifications mineures, puisque de nouvelles contraintes vont venir impacter les Montgeronnais-es, alors pourquoi tant de discrétion ? Incompétence avérée ou opacité délibérée ? Un PLU qui a pourtant fait l’objet d’un référendum en 2017 ne mériterait-il pas de créer les conditions d’une concertation sincère et transparente ?

Aude Bristot, Sébastien Barké, Amarantha Bourgeois
montgeronpassionnement@gmail.com
www.montgeronpassionnement.com


GROUPE « UNE ALTERNATIVE POUR MONTGERON »

Très mauvaise passe pour notre environnement !

– La construction d’un programme immobilier de 130 logements (maison Maggio) aboutira à la destruction du magnifique jardin des Pères de Picpus.

– Le choix de trottoirs blancs très salissants et fragiles av de la République implique des nettoyages fréquents au karcher avec un gaspillage d’eau insensé.

– La poursuite de programmes immobiliers (Moulin de Senlis) en zone inondable est aberrante.

La majorité est hésitante sur sa future couleur politique. Elle n’a en tout cas pas choisi le camp de la défense de la nature.

Nous vous souhaitons un bel été.

Patrice Cros – Stéphanie Mouton. facebook/patrice cros pour montgeron
www.unealternativepourmontgeron.org


GROUPE « CITOYENS-NES »

Quel cadre de vie demain ?

Selon l’ONU,la majorité de la population mondiale vit en milieu urbain.Sur la Métropole la densité est de +20 000 habitants/m2,32 milliards de voyageurs (transport en commun) et 6 milliards en voiture/an. Nous sommes tous sensibles à la pollution de l’air, au bruit, à l’empreinte écologique de notre ville § agglomération. Nous soutenons le lancement du plan climat-air-énergie territorial qui fixera les obligations face aux nuisances routières/ferroviaires/aériennes.

ADP : Mobilisation contre la privatisation/ 
https ://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Pierrette Provost (Groupe Citoyens-nes) – Christophe Joseph (MRC)
alter-républic@netcourrier.com


Martine Boulay – conseillère municipale

Des pavés chics pour un entretien choc

Les trottoirs blancs avenue de la République qu’une société privée brosse et karchérise plusieurs fois par mois (dangereux pour les joints) : entretien peu écologique et déraisonnable pour la facture de sous-traitance et d’eau à la charge des montgeronnais !

Martine Boulay – martineboulay91@orange.fr

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×