Tribunes

La loi dite “démocratie de proximité” du 27 février 2002 ouvre un droit d’expression à l’opposition municipale dans les publications récurrentes de la Ville. Les textes de ces tribunes n’engagent que leurs auteurs.


Élus majoritaires

GROUPE « LE BON SENS POUR MONTGERON »

De l’Education

Si l’école obligatoire offre, bon an mal an, un enseignement de qualité, d’énormes différences existent hors du temps scolaire. Certains enfants participent à trois ou quatre activités, quand d’autres n’y ont pas accès.
Or les activités périscolaires contribuent non seulement au développement de l’enfant, mais l’épaulent aussi dans ses apprentissages scolaires favorisent l’estime de soi, le respect de l’autre, le courage, la gestion de ses réussites comme de ses échecs.

Forts de ce constat dès 2014, nous avons décidé de renforcer nos actions sur le temps périscolaire, avec la création de l’école multi-sports, de classes de découvertes pour chaque élève de CM2, d’une aide individuelle à la lecture en CP, notamment.

D’autres actions sont en cours d’achèvement ou en gestation, l’achèvement de l’équipement en tableaux et tablettes numériques de toutes les classes pour réduire la fracture numérique et proposer d’autres supports pédagogiques, l’apprentissage du jeux d’échecs pour développer la logique.
Le travail que nous avons mené est considérable, la dernière action consistant à rédiger en collaboration avec les professionnels de l’éducation, mais aussi des parents d’élèves, notre projet éducatif communal qui se décline en fiches actions, pour encore aller plus loin dans les années à venir.

Nous ne pouvons que regretter qu’aucun des membres de l’opposition n’ait pris la peine de participer à cet important travail collaboratif.

Après avoir laissé le patrimoine scolaire dans un tel état de vétusté qu’il nous faudra plus d’un mandat pour le remettre à niveau, après n’avoir porté aucun investissement en matière de technologies numériques dans les écoles, retard que nous finirons de combler cette année, l’opposition se permet, inlassablement, de dénigrer notre travail.

Certains parlent, critiquent, nous préférerons toujours agir.

Sylvie Carillon, François Durovray, Françoise Nicolas, Géraud Goury, Valérie Dollfus, Franck Leroy, Muriel Moisson, Christian Corbin, Isabelle Gartenlaub, Christian Ferrier, Jean-Christophe Gallouin, Pierre-Marie Guénier, Samia Benzarti, Michel Noël, Françoise Mucel, Oumar Soumare, Stéphanie Silvert, Alexandre Vignier, Gisèle Kellermann, Eric Magadoux, Catherine Pléchot, Gilles Léon-Rey, Charlotte De Souza, Moïse Knafo, Dominique Baroux, Valérie Shimizu, Patrice Fries.


Élus d’opposition

GROUPE « MONTGERON, PASSIONNÉMENT ! »

La maire éloignée des réalités

Le Compte administratif 2018 ressort avec un résultat positif important. Mais la maire maintient une pression fiscale forte sur les Montgeronnais.
La majorité refuse de baisser les taux, malgré de vraies marges de manœuvre. Nous sommes donc encore ponctionnés : maintien d’une fiscalité locale forte, impôts départementaux très lourds également, nouvelle augmentation des tarifications des services municipaux, des tarifications communautaires (piscine, spectacles, conservatoire…). La Maire est hermétique aux difficultés de pouvoir d’achat de nos concitoyens, loin des réalités. Vous pouvez consulter le site de la Direction Générale des Collectivités Locales qui retrace année par année l’état des finances communales. Montgeron n’a jamais été en faillite : c’est l’Etat qui le souligne. Une jolie manipulation des chiffres pour justifier toutes ces augmentations !

Aude Bristot, Sébastien Barké, Amarantha Bourgeois
montgeronpassionnement@gmail.com
www.montgeronpassionnement.com


GROUPE « UNE ALTERNATIVE POUR MONTGERON »

Projet éducatif communal : allons plus loin !

Montgeron a longtemps été ville pilote en matière d’éducation. Ce n’est plus le cas.

La majorité propose tardivement son projet éducatif. Il est trop vague pour être efficace. Nous saluons les nombreuses initiatives de la communauté éducative qu’il recense.

Pour passer à la vitesse supérieure, encourager les bonnes volontés, la ville doit s’engager vraiment : moyens humains, financiers, programme d’activités périscolaires, taille des écoles face à la poussée démographique, restauration scolaire…

Rien sur tous ces points.

C’est trop flou et trop peu !

Patrice Cros – Stéphanie Mouton. facebook/patrice cros pour montgeron
www.unealternativepourmontgeron.org


GROUPE « CITOYENS-NES »

Questions et analyses qui dérangent.

Au conseil municipal la maire a refusé de répondre à nos questions se réfugiant derriere le règlement intérieur que nous contestons. La 1er question des motivations à refuser de réorganiser le carnaval alors que toutes les villes voisines les développent. La seconde abordait la sécurité de traverser l’avenue de la République devant le Cyrano. Lors du vote du Compte administratif nous avons demandé la justification des 14,5M € d’impôts supplémentaires prélevés sur les Montgeronnais en 5 ans et réaffirmé notre proposition de baisse de 2 % par an sur 3 ans.

Pierrette Provost (Groupe Citoyens-nes) – Christophe Joseph (MRC)
alter-républic@netcourrier.com


Martine Boulay – conseillère municipale

Montgeron 2030

995 réponses à la « Grande Enquête Montgeron 2030 » soit 4 % de la population ! Lors du Débat du 16 avril à l’Astral animé par un cabinet privé pour présenter les résultats : 50 personnes et pas de débat ! Les Montgeronnais ont-ils pris conscience qu’ils ne sont ni écoutés ni entendus ?

Martine Boulay – martineboulay91@orange.fr

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×