Commerces

Un accompagnement à la création d’activité économique

En ce sens, la chargée de mission commerce accueille les porteurs de projets afin de les orienter vers les bons interlocuteurs (locaux, financements, obligations urbaines, organismes d’accompagnement…) pour faire aboutir leur création d’entreprise.




Un accompagnement de la communauté d’agglomération

En parallèle, la communauté d’agglomération Val d’Yerres Val de Seine suit les porteurs de projets, de la finalisation de leur projet à la création, en lien avec les chambres des commerces et des métiers. Elle aide aussi à la recherche de financements complémentaires (région, département…).

Ils assurent aussi des formation thématiques collectives (e-commerce, entrepreneuriat au féminin…).

Plus d’informations sur le site de VYVS


Assurer la cohérence commerciale

Pour réaliser cette mission, la Ville fait une veille sur les locaux disponibles avec le détail des surfaces, le contact des propriétaires (ou des gestionnaires) et les conditions financières connues.

Régulièrement, quand elle le peut, la ville préempte des baux commerciaux afin de permettre une diversité et la cohérence de l’offre. Au moment de la vente d’un bail en cours, et uniquement dans ce cadre, la Ville peut préempter le commerce afin de permettre une diversité et la cohérence de l’offre. Elle se chargera alors de trouver une activité en adéquation avec le tissu commercial local.

Actuellement, seule une partie de l’avenue de la République, entre la place des Tilleuls et le marché Saint-Hubert peut être concernée par la préemption.


Soutenir le commerce

La chargée de mission accompagne les commerces installés sur la ville dans le maintient et le développement de leur activité.

Elle assure des permanences sans rendez-vous le lundi de 15h à 17h à l’Hôtel de Ville, 112 av. de la République.

Une aide pour les façades

Un commerce qui souhaite refaire sa devanture ou son enseigne doit, comme dans toutes les communes, déposer une demande d’autorisation de travaux ou d’enseigne auprès du service urbanisme. Les demandes devront être conformes au PLU, au RLP ainsi qu’au cahier de recommandations architecturales.

A cette occasion, une demande de subvention de la ville peut être demandée. Cette dernière sera présentée en commission. Le montant de subvention attribué pourra atteindre 45 % du montant des travaux (plafonnée à 1800 € pour l’enseigne, et 6 750 € pour la devanture).

Une carte pour le stationnement

Les commerçants peuvent demander auprès de la Police municipale une carte de stationnement pour garer leur véhicule dans les deux parkings souterrains du centre-ville (parking du Centre et du Carré d’Art) pendant toute la journée. Cette carte est à 15€/an et doit être renouvelée en janvier.

Une commission d’indemnisation 

Les commerçants concernés par le périmètre des travaux de la rénovation de l’Avenue de la République peuvent déposer une demande auprès de la commission d’indemnisation créée à cet effet. 

Dossier de demande d’indemnisation


Des boutiques éphémères

Afin de soutenir le dynamisme de son cœur de ville, la Ville souhaite développer dans deux boutiques de l’avenue de la République (le 49 et le 72) qui bénéficient d’un emplacement économique stratégique et d’une importante visibilité, des boutiques temporaires.

La boutique temporaire – ou éphémère – consiste à proposer un espace de vente ou d’exposition pour des activités commerciales, artisanales et artistiques, nouvelles ou déjà installées, pour une durée d’un jour à 6 mois. La mise à disposition du local comprend la fourniture en eau et électricité.

Les exposants potentiels peuvent adresser au service commerce le dossier de candidature dûment complété. 

49 av. de la République

Pour 1 jour à 6 mois

La boutique est composée d’une surface commerciale de 33 m², en façade sur rue de 4,50m linéaires dont une vitrine de 3,75m sur 2,4m. Elle comprend une salle d’exposition au rez-de-chaussée de 33 m² environ, une arrière-salle non accessible au public (stockage) et des toilettes.

72 av. de la République

Pour 1 jour à 1 semaine

Il s’agit d’une boutique et d’une arrière-boutique munie d’une trappe au sol donnant accès à la cave. A la suite de cette dernière, la pièce contiguë est à usage de bureau. A la suite, un séjour équipé d’une cheminée avec une salle d’eau. La pièce du fond est historiquement un laboratoire. Il sera utilisé dans le cadre de la boutique temporaire comme lieu de dépôt et stockage.


Les associations de commerçants

Les commerces montgeronnais sont regroupés en deux associations :

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×