Police municipale

Police Municipale

La Police municipale de Montgeron compte actuellement une direction, 13 agents, 5 ASVP (agents de surveillance de la voie publique), 2 vidéo-opérateurs et un secrétariat. Les équipes patrouillent 7j/7.

Les missions de la Police Municipale

La police municipale intervient dans de nombreuses missions.

Police de proximité

Présence sur le terrain (îlotage), sécurisation des écoles, protection des commerces, contrôle des mesures Vigipirate (barrières, fouille visuelle des sacs dans les manifestations publiques…), objets trouvés…

Police de la circulation

Verbalisations des stationnements irréguliers (zones bleues, parking Foch payant…), stationnement gênant, contrôle de vitesse…

Pouvoirs de police du Maire

Hygiène, lutte contre le logement insalubre, arrêtés municipaux…

Police de l’environnement

Lutte contre les dépôts sauvages, affichage sauvage, haies ou arbres débordant sur les trottoirs, véhicules ventouse, épaves…

Médiation

Troubles de voisinage, tapage nocturne et diurne, violences conjugales et familiales…

Police secours

A la demande de la police nationale, accidents de la circulation (sécurisation, rapport circonstancié…), ivresse sur la voie publique…


La vidéoprotection

Les 68 caméras de vidéoprotection assurent un rôle essentiel dans la sécurité des Montgeronnais.

Depuis 2014, la Ville a entrepris un programme de modernisation et de renforcement de la vidéoprotection. La vingtaine de vieilles caméras analogiques non visionnées ont été progressivement remplacées par du matériel moderne en haute-définition piloté par un centre de supervision. Avec un programme de 10 caméras par an, la Ville est désormais dotée de 66 caméras fixes et de deux caméras nomades (déplacées en fonction des enjeux de sécurité du moment). Pour financer cette modernisation, la Ville touche des subventions de l’État dans le cadre du fonds interministériel de prévention de la délinquance.

Que filment les caméras ?

Les caméras ne filment que la voie publique. Des « masques » sont placés sur les images devant toutes les parties privatives, comme les portes, les fenêtres, les balcons, les jardins… Il est impossible pour les opérateurs de voir ce qu’il se passe sur le domaine privé. La Ville est d’ailleurs contrôlée régulièrement par la CNIL (Commission nationale informatique et libertés).

Que deviennent les images ?

Les images sont visionnées en temps réel sur 10 écrans ultra HD de 55 pouces par des vidéo-opérateurs assermentés, qui travaillent au Centre de supervision urbaine (CSU), un lieu sécurisé, opérationnel depuis l’été 2016. Ils donnent l’alerte en cas de problème, ou guident les agents sur le terrain afin d’appréhender les délinquants en flagrant délit. Les images peuvent également être visionnées a posteriori sur réquisition par la police nationale, dans le but de résoudre des enquêtes ou d’identifier les auteurs de méfaits. Conformément à la loi, les images enregistrées sont effacées au bout du délai réglementaire.


Protégez votre domicile

Opération Tranquillité Vacances

Organisée toute l’année par la Police municipale, avec le renfort de la police nationale, l’Opération Tranquillité Vacances (OTV) permet aux Montgeronnais de bénéficier gratuitement, sur simple inscription, d’une surveillance régulière, à horaires variables, de leur domicile ou de leur commerce en leur absence.

Vous souhaitez bénéficier de cette surveillance particulière : signalez votre absence au moins 7 jours avant votre départ en vous rendant au poste de Police municipale.

Inscription à l'opération tranquillité vacances

Reliez votre alarme à la police municipale

Vous pouvez faire relier directement à la police municipale votre alarme privée si celle-ci est équipée d’un transmetteur téléphonique. Si une intrusion est détectée pendant les horaires de patrouille, la police municipale est prévenue automatiquement et peut intervenir. Cela permet d’augmenter les chances de surprendre les cambrioleurs en flagrant délit. Un autocollant apposé sur votre domicile joue également un effet dissuasif. Une convention obligatoire est à remplir à la Police Municipale.

Renseignements et inscription à la Police municipale.

Voisins vigilants

La Ville a mis en place le dispositif des Voisins vigilants. Ces citoyens volontaires sont des relais entre les riverains et la police et transmettent les conseils de vigilance à leurs voisins. Les participants sont conviés à deux réunions par an avec la police nationale. Un dispositif qui porte ses fruits : par exemple, le signalement d’un voisin vigilant a permis d’interpeller en flagrant délit un cambrioleur, rue de Quercy.

Si vous souhaitez participer à cette opération, contactez la Police Municipale au 01 69 40 22 00.

Diagnostics gratuits de protection de votre habitation

Pour protéger vos proches et vos biens, la prévention reste la meilleure parade. Le directeur de la Sécurité publique peut, sur votre demande, vous établir gratuitement une expertise en matière de protection de votre habitation.

Rien ni personne n’empêchera des cambrioleurs décidés et bien outillés de s’emparer du bien d’autrui, et aucun dispositif n’est à priori inviolable. En matière de prévention, l’essentiel est de faire perdre du temps pour décourager les malfaiteurs occasionnels ou pressés !

Système d’alarme qui peuvent être reliés à la police municipale, vidéo-protection, sécurisation des portes et fenêtres, simulateurs de présence mais aussi conseils personnalisés en fonction de la configuration de l’habitation : le directeur de la Sécurité publique de Montgeron peut réaliser un diagnostic de votre logement.

Contacter le directeur de la Sécurité publique par mail


Protection des commerces

Pour lutter contre les agressions et les braquages à l’encontre des commerçants, la Ville a décidé de mieux sécuriser les commerces de proximité en proposant la mise en place d’un système d’alerte pour les commerçants.

Ce dispositif est relié directement au poste de la Police municipale, pour :

  • Permettre l’information immédiate, rapide et discrète de la Police municipale
  • Faciliter la sécurité et l’efficacité d’une éventuelle intervention des polices (nationale et municipale).

En cas de besoin, le commerçant lance un appel grâce au kit de détresse. Instantanément, la Police municipale reçoit l’appel d’urgence sur son réseau radio avec les coordonnées du commerçant. Tout en se rendant sur les lieux le plus rapidement possible.


Véhicules épaves, ventouses ou abandonnés

Pour éviter que ces véhicules encombrent des places de stationnement, dénaturent l’environnement et le cadre de vie ou représentent un danger pour la sécurité publique, la Police municipale a pour mission de les enlever. Les particuliers peuvent aussi solliciter l’enlèvement gratuit de leur véhicule épave, sur demande auprès de la Police municipale.

Les véhicules ventouses

Le code de la route interdit le stationnement consécutif de plus de sept jours sur un même point fixe de la chaussée sans déplacement du véhicule. Au-delà de ce délai, le véhicule est en infraction, il est dit “ventouse”.

Les véhicules épaves et les déchets

Un véhicule-épave est un véhicule qui présente des anomalies mécaniques ne permettant pas au propriétaire de circuler dans des conditions normales de sécurité.

Il est considéré également comme un déchet lorsqu’il n’est plus identifiable (absence des plaques d’immatriculation).

Les véhicules abandonnés

Un véhicule est abandonné lorsque son propriétaire (identifié sur la carte grise) est introuvable, n’habite plus la commune ou lorsque sa nouvelle adresse est inconnue.

Faire enlever son épave

Les particuliers Montgeronnais peuvent solliciter l’enlèvement gratuit de leur véhicule épave, en se déplaçant à la Police municipale aux horaires d’ouverture du secrétariat.

Signalez ces véhicules

La Police municipale a pour mission de détecter et d’enlever, avec une fourrière agrée par le service de la Préfecture de l’Essonne, toutes les épaves sur le domaine public et privé selon la réglementation en vigueur.

Sur le domaine privé, les mises en fourrière s’effectuent sur réquisition du chef des lieux (propriétaire) et à ses frais (frais de fourrière et de lettres en recommandées).

Signaler en ligne un désordre sur la voie publique

Récupérer son véhicule

Pour récupérer un véhicule mis en fourrière, vous devez vous déplacer à la Police municipale aux horaires d’ouverture du secrétariat avec votre permis de conduire, l’assurance du véhicule en cours de validité, le contrôle technique à jour et la carte grise.


Médiation de proximité

Des médiations de proximité sont organisées par le Directeur de la Sécurité publique, accompagné de l’Adjoint au Maire chargé de la Sécurité. Elles ont pour but de traiter les problèmes de voisinage, de stationnement, de nuisances nocturnes ou diurnes ou tout autre problème de la vie courante. Ces médiations sont la plupart du temps sollicitées par les administrés qui demandent l’intervention du maire pour régler un différend.

Les protagonistes sont convoqués par la police municipale afin de bénéficier d’une médiation. Celle-ci a pour but de nouer ou renouer le dialogue entre des personnes en litige, pour les aider à trouver une solution au problème qui les oppose, dans le respect de la confidentialité et de la vie privée.

Contacter la Police municipale pour demander une médiation : 01 69 40 22 00.

Rappels à l’ordre

Dans le cadre de l’article L.2212-2-1 du Code Général des Collectivités Territoriales tel qu’il résulte de la loi n°2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance, le Maire convoque  les mineurs déviants en présence de leurs parents.

Durant, l’entretien, un rappel à l’ordre est effectué et des mesures de réparation peuvent être prescrites en accord avec le parquet pour éviter un dépôt de plainte (TIG locaux, repeindre un mur ou nettoyer du mobilier urbain suite à des tags, etc).

Mesures de responsabilisation des collégiens

Cette sanction vise à limiter les décisions d’exclusion au collège qui conduisent souvent à un processus de déscolarisation. Elle a pour but de faire participer les élèves, en dehors des heures d’enseignements, a des activités de solidarité culturelles ou de formation à des fins éducatives. Neuf heures sont prévues à chaque sanction sur trois mercredis de 14h à 17h00. L’élève effectue huit heures dans un des trois services de la Ville (épicerie sociale, maison de l’amitié ou appariteurs) et une heure auprès du Directeur de la Sécurité Publique pour faire le bilan de la sanction.

Elle favorise l’individualisation de la sanction, la responsabilisation de l’élève et l’implication de sa famille dans le processus éducatif. C’est un palier supplémentaire dans l’échelle des sanctions et peut constituer une alternative à l’exclusion du collège.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×