Adrien Tarenne, un sportif inspirant

Dès son plus jeune âge, Adrien Tarenne a remporté de nombreuses compétitions au sein des clubs sportifs de la ville. Rencontre avec un athlète très investi, créateur et organisateur de l’Ekiden de Montgeron.

Ceinture noire de judo, champion d’Essonne de cyclisme sur route, coureur au marathon de Paris… Adrien Tarenne a sans contexte le sport dans la peau. Une passion qu’il a découvert quand il était enfant. « J’ai débuté avec la natation au sein de l’association montgeronnaise Grene avant de me tourner vers le judo. J’avais vu certains combats à la télévision lors des Jeux olympiques de Barcelone en 1992. J’ai tout de suite été captivé par ce sport. J’ai alors rejoint le judo club de Montgeron à l’âge de 8 ans ». Très motivé, il y restera près d’une douzaine d’année et décrochera l’ultime grade, sa ceinture noire, en 2000.

Deux ans plus tard, il décide de se lancer dans le cyclisme sur route. Soutenu par son ami Jérémie Galland, cycliste professionnel de l’EC Montgeron-Vigneux, il intègre le club local. « Au sein de l’association, j’ai fait de belles rencontres et pu accomplir de beaux objectifs personnels : j’ai été notamment champion de l’Essonne de cyclisme sur route en 2008 », se remémore l’athlète. Lorsqu’il entre dans la vie active, il bascule vers la course à pied. « Les entraînements étaient plus faciles à concilier avec mon agenda. Je me suis inscris à l’ES Montgeron Athlétisme. Pour moi, pratiquer un sport est synonyme de le pratiquer dans un club local. C’est quelque chose à laquelle je tiens particulièrement parce qu’on y rencontre des entraîneurs expérimentées qui nous permettent de progresser ».

Du vélo à la course à pied

Avec les autres licenciés du club, il effectue des trails c’est-à-dire des courses pédestres sur sentier et sur terrain montagneux. « J’ai fait quelques grandes courses qui ont eu lieu autour du Mont Blanc pendant plusieurs années. Et puis depuis 2016, je me suis plus orienté vers les marathons. J’ai fait deux fois le marathon de Paris, une fois celui de Chicago et de Valence. Dernièrement, j’ai battu mon record personnel à 2 heures 37 minutes au marathon de Londres au printemps 2023. Actuellement, je prépare le prochain marathon de Paris, qui se déroulera le 7 avril », révèle le coureur.

Depuis trois ans, il est devenu l’entraineur du groupe adulte de course à pied route et trails au sein de l’ES Athlétisme de Montgeron. « J’ai à cœur de transmettre mon savoir, conseiller et encourager les autres dans leur pratique sportive ». Une démarche qu’il effectue tous les jours dans le cadre de son travail au sein de la Fédération Française d’Athlétisme. Depuis 2010, Adrien Tarenne accompagne les clubs et les pratiquants dans les secteurs du running, de la jeunesse et de la forma-santé. « Aujourd’hui, il y a un réel lien entre ce que je fais et ce que j’observe aussi à l’échelle du club local et ce qui se passe à la Fédération. Il y a une réelle connexion entre tout ça, l’un nourrit l’autre et inversement ».

La création de l’Ekiden

Installé dans la commune depuis 2018, Adrien Tarenne ne se voit pas habiter ailleurs qu’à Montgeron. « J’ai un réel coup de coeur pour cette ville où le sport est omniprésent et ses nombreux espaces verts sont propices à la pratique sportive. On a juste à traverser la forêt de Sénart en vélo pour se retrouver à la campagne et pour courir, on a à disposition la forêt de Sénart, les bords de l’Yerres, ou encore la Pelouse. C’est un lieu idéal », confie-t-il. C’est justement pour mettre en avant cet environnement naturel que l’Ekiden a vu le jour. Né d’une volonté des élus à la fois du club et des élus de la Ville d’avoir une course à pied sublimant le territoire montgeronnais. On a choisi de mettre en place un marathon en relais, car cette épreuve est peu connue par le public. L’Ekiden est l’occasion de faire rayonner Montgeron mais aussi de passer un bon moment en famille ou entre amis ! », explique Adrien Tarenne, le chef de projet de l’Ekiden.


3e Ekiden de Montgeron

Après un succès redoublé en 2023, l’ES Montgeron, avec le soutien de la Ville, organise le 31 mars la 3e édition de l’Ekiden, une épreuve de course à pied en relais. Pour y participer, il suffit de former une équipe de six coureurs. Chacun parcourt à son rythme une boucle de 5 à 10 km pour boucler la mythique distance du marathon (42,195 km). Nouveauté : un 10 km à deux (chacun court 5 km). Pour les enfants, une petite boucle est prévue. Cette course compte pour les championnats départementaux, régionaux et championnats de France.

Inscriptions sur esmontgeron-athle.fr.
15€ / équipier pour les non-licenciés – 12€ pour le 10 km

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×