Au revoir Monsieur le proviseur

A la tête du lycée Rosa Parks depuis 2004, Pascal Allemandou part à la retraite au terme d’une carrière bien remplie.

“On peut difficilement rêver mieux pour une fin de carrière qu’un établissement comme le lycée de Montgeron. J’ai eu beaucoup de chance”

Pascal Allemandou

Pascal Allemandou, 66 ans, voit s’achever la dernière année scolaire de sa carrière. A la fin du mois de juillet, il prend sa retraite et quitte le lycée Rosa Parks, ses 2 500 élèves et ses 200 professeurs. “J’ai d’abord été enseignant de Lettres-Histoire en lycée professionnel pendant une dizaine d’années, racontet- il. Puis je suis devenu directeur d’établissement. Ce qui m’a intéressé, c’est la diversité des tâches.”

Un parcours varié

Pour son premier poste de direction, Pascal Allemandou est nommé proviseur du lycée professionnel de Garges-les- Gonesse. Un établissement nouvellement créé où tout est à construire. Il y reste 7 ans, puis est affecté au lycée Talma de Brunoy. Neuf ans plus tard, il est nommé à Montgeron.

“Cet établissement m’intéressait beaucoup, en raison de son histoire d’ancien lycée expérimental, de ses nombreuses formations très variées et de sa filière artistique. Professionnellement, c’était un challenge intéressant. A l’époque, le collège était aussi sous l’autorité du proviseur. Et il y avait tout un projet de rénovation à mener à terme.”

Pascal Allemandou

La modernisation du lycée Rosa Parks fut l’un des principaux chantiers de Pascal Allemandou, pendant plus de six ans. “Avec Mme Herody, la gestionnaire, nous avons fait face à un certain nombre de difficultés et d’imprévus. Pour moi, c’était une fierté d’avoir été nommé à Montgeron mais aussi une grande responsabilité de faire évoluer l’établissement dans le bon sens, de faire que les élèves s’y sentent bien.”

Des projets novateurs

Pendant les 13 années passées au lycée Rosa Parks, Pascal Allemandou a pu travailler avec une communauté éducative sur laquelle il ne tarit pas d’éloges :

“Nous avons ici beaucoup de professeurs de qualité, qui mènent des projets novateurs favorisant la réussite des élèves. Sans oublier des représentants de parents, certes exigeants, mais responsables et à l’écoute.”

Avant de partir, le proviseur a eu la satisfaction de mener à terme son dernier projet : une classe “prépa” pour les grandes écoles d’arts et d’architecture ouvrira à la rentrée prochaine. Il a également contribué à la mise à disposition des équipements sportifs du Lycée à la Ville. Merci à lui et très bonne retraite.

3 dates

1988 Premier poste de chef d’établissement

1995 Proviseur au lycée de Brunoy

2004 Nommé proviseur du lycée de Montgeron

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×