Une amitié intergénérationnelle

Plus de 60 ans les séparent et pourtant Enzo et Monique vivent une amitié forte et complice depuis plus de 2 ans maintenant.

À la maison de retraite médicalisée Korian le Flore, située au 8 rue René Cassin, l’amitié entre un jeune lycéen et une septuagénaire éveille les attentions. Cette amitié, c’est celle de Enzo Vanryckeghem, 17 ans, et de Monique Hericher, 78 ans.

J’ai rencontré Madame Hericher lors de l’été 2019. Elle rentrait chez elle après un passage chez son coiffeur et s’était malheureusement trompée de bus. Perdue dans les rues du centre-ville, elle avait perdu connaissance suite à une insolation. Je l’avais alors secourue en alertant le SAMU

Enzo Vanryckeghem

, déclare le jeune homme. Une attention qui n’a pas manqué de toucher Monique. La septuagénaire avait alors gardé contact avec le jeune homme après sa sortie de l’hôpital, marquant le début d’une amitié atypique.

Une amitié renforcée pendant la pandémie

Si les restrictions liées à la pandémie ont pu nous éloigner de nos aînés, elles ont permis au contraire à Enzo et à Monique de renforcer encore davantage leur amitié. Le jeune Montgeronnais a profité de son temps libre pour s’occuper de sa nouvelle amie.

Etant donné que Monique ne pouvait pas sortir, je lui faisais ses courses et je lui apportais tout ce dont elle avait besoin à la maison de retraite, comme ses effets de toilettes par exemple

Enzo Vanryckeghem

, nous dit  le jeune homme. Monique, qui vit seule depuis la mort de son compagnon en 2002, n’en revient toujours pas de ces gestes attentionnés de la part d’Enzo.

Il m’a beaucoup soutenue pendant cette période compliquée et il est tout le temps là pour moi

Monique Hericher

,se réjouit-elle.

C’est comme si Enzo faisait partie de ma famille, je le considère comme mon petit-fils

Monique Héricher

Enzo, un jeune homme au service des autres

Malgré son jeune âge, Enzo a déjà une vocation de philanthrope reconnue à Montgeron. Ce jeune homme, qui passe son baccalauréat cette année, n’en est pas à son premier geste de bienveillance à l’égard des personnes âgées. À 17 ans, il a déjà été bénévole à la Maison de l’Amitié.

 J’aime bien m’occuper des seniors. J’apprécie leur compagnie car j’apprends beaucoup d’eux

Enzo Vanryckeghem

,nous dit-il. Aujourd’hui, Enzo se rend une fois par semaine à la maison de retraite, Le Flore, pour prendre des nouvelles de Monique, se balader et discuter avec elle dans le jardin de la résidence et il l’aide toujours à faire ses courses.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×